L'histoire de la CX !!!

L'histoire de la CX !!!

Message non lupar MantaBoy » 18 Déc 2007, 20:47

Oyé oyé tas de fiottes qui ont oublié une voiture hors du commun, que dis-je, un MYTHE :o|

Les historiens occultent dans les 30 glorieuses cette période de la société qui a vu autant se féconder l'homosexualité dans les années 60. Symbole d'une époque, l'automobile en est le témoin immarcesible. Dès le printemps 1961, les premières carrosseries à caractère subliminal ont fait leur apparition, dont plus particulièrement deux doivent retenir notre attention : l'Ami 6 et la jaguar E-Type.
La première est aussi ridée qu'un orifice anal tandis que le capot de la seconde est symboliquement phallique, les deux dessins étant parfaitement complémentaires, si l'on peut dire.
Dès lors la société évoluait de manière décadente : cheveux longs, drogues, sexualité déviante... :roll: avec pour apogée mai 68 et Woodstock. :rs:

Indéniablement, il fallait bien sortir de ce carcan et reviriliser la société pas des mesures draconniennes. :o| L'automobile a elle aussi évolué dans une direction plus virile, grâce encore une fois au bureau d'étude de Citroën et à quelques membres influents du CDCF. ( CX Diesel Club de France :o| Euh non, "Cahier Des Charges Fonctionnel :D )

La vérité historique sera définitivement rétablie par ces documents rares et ces témoignages exceptionnels que je vais vous livrer. :cool:

Dès 1969, les virils membres moustachus du BEA (Bureau d'étude Automobile) de Citroën réagissent et définissent le cahier des charges de la future CX.

Barthélémy étudie une structure monocoque à cadre d'essieux afin de limiter les vibrations de la caisse, qui font tant mousser les bières (l'ensemble du BE est d'ailleurs TRES amateur de boisson gauloises, cervoise et vin, les seules préconisées par Louis Pasteur du reste :bien: )

Opron trace une ligne magistrale, une sorte de berline racée et basse comme un coupé, effilée, élégante. :rs: Comme il l'avoue lui-même, "une belle bagnole y'a rien de tel pour lever de la greluche" :o| et on doit reconnaitre effectivement, dans le dessin de la CX, l'appétit sexuel d'un gaulois à moustache comme Opron. :D

Michel Harmand étudie finement l'ergonomie du véhicule afin de créer un intérieur sensuel, mais aussi diablement pratique : avec les satellites et des commandes reportées sur le pavillon, un éclairage délicat, tous les ingrédients sont réunis pour encourager l'étreinte, et il est de notoriété publique, 30 ans après, que les femmes succombaient et succombent toujours dans les CX. :siffle:

Jacques Né coordonne ces études, avec des indications du CDCF. (voir plus haut pour savoir ce que veut dire CDCF, je vais pas me répéter a tout bout de champs de colza :o| )

Ce CDCF, quel est-il ? Son rôle est finalement mystérieux car il ne travaille pas spécialement à visage découvert. On sait qu'il est composé de 4 éminences : le docteur Emile Dumont, le grand philosophe JCM, un membre fondateur de HEC stuf, et un technicien visionnaire . Jacques Né prend directement ses consignes via le CDCF.

Les consignes du CDCF sont claires : à son lancement, la CX doit d'abord faire ses preuves avec des moteurs éprouvés en attendant de se voir motorisée par l'arme absolue des gros rouleurs. :lol:

De plus, Peugeot, qui a pris les commandes de Citroen peu de temps auparavant, voit d'un mauvais oeil le lancement de cette berline moderne et racée alors que doit être présentée la nouvelle 604 conçue d'après des solutions techniques des années 20, à destination des pays maghrébins récemment décolonisés. :siffle:

Chez Renault, à la suite d'une soirée arrosée et d'un pari perdu, on s'apprête à présenter la R30 censée représenter le haut de gamme français. Après avoir décuvé, le service commercial s'apperçoit qu'il est trop tard et qu'il va falloir réussir à vendre cette chose aux clients sans rigoler. :mdr:

Le BE Citroën est donc prié de faire profil bas, et choisit de sortir la CX en 2000 et 2200 à carburateurs, là où la DS terrorisait tout ce qui roulait avec ses 2.1 et 2.3 à injection électronique. :fier:

Image

Mais en secret, le bureau d'étude planche sur le moteur qui va définitivement révolutionner l'automobile et devenir le premier d'une glorieuse lignée de moteurs velus destinés aux rouleurs gaulois.

Sorti en 1974, le C35 inaugure discrètement ce moteur, virilement équipé tout de même de boules vertes remplies de LHM qui selon la formule de Jacques Né "doivent aller par 2, comme les couilles, bande de cons". :evil:

Alors que Peugeot équipe ses versions diesel du poussif et ridicule Indénor, Citroen présente en 1976 la CX 2200d : pour la première fois, une grande berline est équipée d'un moteur diesel souple, performant, sobre et fiable. Appuyée par une campagne de publicité extrèmement gauloise, la CX diesel commence à peupler la France de ses virils claquements. :evil:
Image
La CX est également développée dans une version break très logeable. Cette décision est assez anecdotique, mais la petite histoire explique la grande parfois. :cool:

Image

En effet, Peugeot ayant drastiquement réduit les frais d'indemnisation des cadres du BEA, ceux-ci ont développé à leur intention une version qui leur permette de jouer aux polissons en prétextant un déplacement. Suprême consécration, c'est effectivement une CX Break qui sera choisie par le Lido pour ramener à domicile ses danseuses. L'extrême gauloiserie de break CX, son volume et sa suspension parfaite la destinait il est vrai, tant au transport médicaux (ou post-médicaux) qu'à des galipettes plus réjouissantes. :siffle:

Des deux côtés du Jura, la concurrence est au tapis : en diesel, l'africaine 504 est complètement dépassée, tandis que Mercedes demande au gouvernement fédéral d'interdire la CX 2200d sur le marché allemand, pour espérer écouler ses stocks. rien n'y fait : une CX neuve sur 3 est virilement motorisée. En break c'est une sur 2 ! :cool:

L'état major sochalien prend très mal ce coup rude porté par les gaulois moustachus du BEA, et demande un peu d'homosexualité dans cette gamme CX, afin de continuer à vendre -tant que faire se peut- un peu de 604 et de 504 au nord de la méditerrannée. :chaud:

Le CDCF veille, sur les recommandations de stuf qui n'envisage pas de laisser aux seules 604 et R30 le soin de hululer le soir auprès des pompes à essence, une version dite sportive est présentée, motorisée par le moteur DS 23IE. Si le traitement intérieur volontairement exubérant ravit Peugeot, c'est pour mieux dissimuler que cette CX 2400GTi est surtout un banc d'essai de la boîte 5 pour les futurs diesel. :oops:
Image
Dans ce contexte, Né fait étudier un moteur 2500 diesel. Ayant déclaré à ses troupes :"bordel les mecs, les pistons c'est comme les nichons, plus c'est gros plus c'est bon" c'est dans l'enthousiasme général qu'est présentée la CX 2500D, limitée volontairement par la BV4 selon les recommandations du CDCF, pour ne pas alarmer une fois de plus la concurrence. :roll:
Image
Quelques mois plus tard dans la plus stricte intimité est montée la BV5 sur la CX 2500D. Pour la première fois on tient le 160 en confort et dans le silence avec une autonomie de 800km de carburant pas cher. :) On dénombre hélas quelques suicides dans la concurrence, tandis que l'Etat, actionnaire de Renault, se décide à réfléchir à une version diesel de sa R20, avec toutefois un moteur ridicule de 2 litres, fabriqué en aluminium. :mad:

La sanction ne tarde pas à tomber : Peugeot installe de force le 2 litres essence PRV dans la CX, augmente les prix de vente de plus de 10% -ce qui est toutefois insuffisant pour réduire l'enthousiasme de la clientèle- et présente coup sur coup la 505 et une 604 D turbo, deux voitures qui provoquent une crise d'hilarité très grave au CDCF. :lol:

Pour l'anecdote, le CDCF a eu la clairvoyance de demander de sous estimer la puissance du 2500D à 75ch catalogue. Les indénoristes reconduisent donc le 2304 de la 504 sur la nouvelle 505, qui se révèle aussi poussive que bruyante, et complètement ridicule par rapport à la CX; quand à la 604 DT, sa puissance est de 74 Ch ventilateur embrayé, c'est à dire en permanence tellement l'indénor souffre à tirer ce char de 1,6t à l'aérodynamique bénhurienne. :eek:

Non content de casser le cul aux turbo-diesels sochaliens, la CX 2500d atmo se révèle aussi fiable que sobre, et met à l'amende la totalité de la production mondiale de fioul. :fier:

Mais le CDCF sait évoluer avec son temps : après les années disco, les années 80 sont indéniablement les années du sport automobile. Citroën enfonce le clou et présente en 1983 la première sportive diesel : présentée en rouge avec des encadrements de vitres noirs, répondant aux canons sportifs de l'époque, la CX RD Turbo de 95ch ridiculise bon nombre de sportives essence notamment avec des reprises canon. :eek:
Image

Jamais avare d'un bon mot, Né présente la CX Turbo D à l'état major Citroën en ces termes : "Pendant que la passagère aspire, le turbo souffle" :D. "Echappement", le magazine de référence de l'automobile sportive, est subjugué par les performances de l'engin. :rs:

Près de 180kmh en pointe, et 5l à 90kmh mesurés par l'Auto Journal, le Requin Turbo est plus que jamais l'auto des gros rouleurs pressés, tandis que le mythique 2500d atmo évolue en recevant une courroie de distribution à la place de la cascade de pignons, lui procurant un regain de vivacité à bas régime. :wink1:

Renault jette l'éponge et par la même occasion sa R30, remplacée par la Renault 25, dont la ligne est signée Robert Opron . Envoyé par le CDCF dans le but de saborder Renault, Opron s'acquittera avec brio de cette tâche en dessinant la R25 et la Fuego. :lol:

Le moteur 2400 cède sa place à un viril M25 injecté développant 138ch et qui propulse la CX à 210 km/h, offrant ainsi une alternative à ceux que la virilité du M25 turbo diesel effraye. Soucieux de rester dans le coup, une élégante série Leader est présentée, hommage aux jeunes cadres dynamiques et autres requins de la finance qui symbolisent l'argent roi des années 80. :cool:

Alors que les 604 terminent péniblement une carrière cahotique, Citroën décide d'achever la concurrence en présentant la CX GTi Turbo.
Evidemment motorisée par un M25 qui s'offre, comme sur les diesels, l'aide efficace d'un turbo couillu, ce sont 168ch énervés et un couple de camion qui débarquent à 5000 tours, régime auquel les GTi et autres multisoupapes commencent péniblement à délivrer quelques poneys essoufflés. :o

Histoire d'emmerder les cons, et dans un acte héroique de résistance contre le socialisme qui veut imposer à tous la ridicule R9, Citroën insiste lourdement sur les 220km/h offerts par la CX GTi Turbo en s'offrant une campagne de pub rendue célèbre par Grace Jones. Il se dit que Peugeot tenta vainement de copier cette publicité pour écouler ses dernières 604, remplaçant Grace Jones par un vieux bédouin édenté à l'haleine putride crachant une 604 DTurbo avec un frigo sur le toit :ange: , mais que Jacques Calvet voulant éviter un scandale de plus refusa in extremis la campagne de pub. Dommage. :\'(')

Voilà 10 ans que la CX a été présentée, il est temps de lui trouver un second souffle. On l'a vu, en mai 1981, le socialisme triomphe et s'installe à la magistrature suprème. Parmi les premières lois votées par la nouvelle majorité, deux vont considérablement influer sur l'histoire de Citroen.

En effet, l'assemblée nationale vote coup sur coup l'abolition de la peine de mort et la dépénalisation de l'homosexualité Image . L'abolition de la peine de mort aura pour effet immédiat le retour en France de l'équipe de designers de la R14 pour les femmes, exilée alors au Panama pour échapper à la guillotine :D . La dépénalisation de l'homosexualité incite quand à elle le BE Citroen à étudier un nouveau petit véhicule destiné à séduire la communauté homosexuelle qui s'affiche ouvertement : dès 1982 commencent en effet les premières études de celle qui deviendra l'AX. :D

Ceci n'est guère du goût des derniers gaulois moustachus du BE, qui décident alors de répliquer en étudiant un restylage efficace du vaisseau amiral de la marque :mad: . Reprenant une étude d'Heuliez, la CX se voit transfigurée par l'adoption de bouliers en plastique avant et arrière.
Le gaulois Harmand reprend du service et étudie une nouvelle planche de bord plus reculée : il a en effet noté que certaines de ses conquêtes de plus d'1m70 sont parfois génées pour lui défriser le cigare à moustache à plus de 200 kmh à cause de l'imposante console centrale. :siffle:

Toujours à l'affut d'une facétie, Harmand place par ailleurs les 2 aérateurs centraux, couplés en option à une efficace climatisation, à l'endroit exact où se trouvent les nichons de la passagère en position de travail. Nous laissons à nos lecteurs le soin d'imaginer le rôle exact de ce dispositif pour le moins gaulois. :D
Image
La gaulois Harmand développe aussi sur les CX S2 le concept "VIP" dont les prestigieuses initiales sont reprises en fait d'une boutade entre gaulois moustachus du BEA pour désigner une collaboratrice à la tenue has been et négligée : Vieil Intérieur Peugeot. Cependant, il s'agissait là d'offrir un choix de matériaux luxueux dans une harmonie sombrement intimiste de très grande classe à environnement dessiné artistiquement. :cool:
Image
Dès 85, les ventes de R25 et 505 se contonnent aux administrations, et encore dans les seules versions d'attaque, le client haut de gamme n'ayant jamais l'inconséquence de s'acheter autre chose qu'une CX TRD Turbo, lourdement optionnée, laissant des marges bénéficiaires importantes :D.

Ces marges sont toutefois accaparées par Calvet, non pour développer la CX mais pour lancer sur le marché la voiturette pour homosexuel à chevrons : l'AX :mad: , et aussi, pour tenter de réhausser l'image de la 505 en lui greffant un tableau de bord de BMW, un moteur de 604 ou de Simca 180 turbo pour les hauts de gamme, plus voraces les uns que les autres d'ailleurs. :fou:

Bien amusés par ces syndrômes colériques infantiles nés de la jalousie et de l'impuissance et sous l'impulsion bienveillante du CDCF, les vieux moustachus du BEA, emmenés par Barthélémy, vont offrir à la CX ses moteurs les plus couillus. :mad:

Juillet 86 voit la naissance de la GTi Turbo 2 à l'ensemble moteur et boîte complètement revus, mais par l'entremise d'une maîtresse d'un collaborateur gaulois du BEA travaillant au services des Mines, elle ne sera pas représentée. :ouin: Pour l'anecdote, la puissance de cette CX devient... suffisante et la voiture d'une efficacité proverbiale.
Image

Quelques éléphants du PS achètent encore des R25 V6T mais les 50 exemplaires produits cette année là resteront au mains de gauchistes qui n'osent pas dépasser le 130 :pff: . La seule 505 V6 produite en 87 est destinée à Calvet pour pouvoir se rendre à Sochaux, tandis que Guy Ligier récupère avec la bagatelle de 4.000.000FF de l'époque, la paire de 505 Turbo produites. :beuh: Mitterand savait aider ses amis, il est vrai. :roll:

Complètement dépassée dans le domaine du haut de gamme essence, la concurrence essuira un coup encore plus rude en février 87 avec la réédition de l'opération "Turbo 2" appliquée au Diesel. Pour la 4ème fois la CX décroche le ruban bleu en atteignant les 200, soit 20 à 30 km/h de plus que tout ce qui roule mazout à cette époque. Dotée d'une nervosité comparable à une bonne 2,2litres essence, elle oublie en reprise les derniers moteurs à bougie. La presse s'enflamme, Costa souligne la vivacité de cette CX tandis qu'Auto Hebdo, plutôt porté sur l'automobile sportive habituellement, pose la question de la pertinence des gourmands moteurs essence. Comme quoi, le "diesel sportif" ne date pas d'hier :o| .
Cette CX restera des années la diesel la plus valable du monde à tel point que ses inconditionnels l'utilisent encore journellement. :oui:

Pour l'anecdote, saisi par les performances exceptionnelles de ce moteur, le Gaulois Pierre Tissier, spécialisé dans la transformation de CX à 6 et 8 roues en ambulance, bagagères et autre plateau, crée à cette époque la dépanneuse diesel d'AX la plus rapide du monde. :ddr:

1989 est l'année de la retraite pour la CX : ravagé par les incessantes demandes de Jean Todt pour avoir un M25/666 pour la 905 dont le manque de couple du V10 est endémique, ulcéré par les plaintes des femmes de commerciaux au lion qui se pendent avec la sangle "tirfor" livré d'origine sur les 505 AM88, inquiété par la CIA qui enquête sur cet exceptionnel M25/669 qu'elle envisage d'utiliser pour propulser des navires furtifs rapide de combat, sommés par les divers gouvernements européens dont les ventes "haut de gamme" ont décliné de 67% en 3 ans, Calvet se résoud à jeter l'éponge :ouin: :cry: :pff: .

La CX aura marqué de 15 ans d'hétérosexualité la production automobile mondiale. :mad:
Un 3.0l sinon rien...
Autobahn Ficker
Codes de réduction
Nous contacter
Avatar de l’utilisateur
MantaBoy
Technicien
Technicien
 
Messages: 1137
Inscription: 24 Avr 2007, 02:59
Localisation: Au Chateau...
Voiture: brouette
Moto:

Message non lupar philmour » 18 Déc 2007, 21:00

merci Nico pour ce petite retour dans le passé ! :wink1:
philmour
Schumi
Schumi
 
Messages: 8465
Images: 74
Inscription: 19 Jan 2007, 23:30
Voiture:
Moto:

Message non lupar molodoy » 19 Jan 2008, 23:07

ouah!! super page d'histoire :wink:
j'ai été bercés avec les douces suspensions des multiples cx de mon pere,
notament la turbo2 :evil:
sacré bagnoles qui auras marqués son temp :wink1:
Avatar de l’utilisateur
molodoy
Concessionnaire
Concessionnaire
 
Messages: 3557
Images: 76
Inscription: 13 Jan 2008, 23:27
Localisation: savoie
Prénom:: seb
Ville: proche d'une buvette
Voiture: citroen berlingo
Moto:
Musique: hard rock

Re: L'histoire de la CX !!!

Message non lupar Rico » 11 Mai 2014, 16:44

Il est ici :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Rico
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 8870
Images: 301
Inscription: 15 Jan 2007, 02:32
Localisation: Courrières
Prénom:: Eric
Voiture: Peugeot 508 II
Moto:
Voiture de mes rêves: Aston Martin Vanquish
Musique: Renaud Séchan, Steve Hackett, mike oldfield

Re: L'histoire de la CX !!!

Message non lupar MantaBoy » 11 Mai 2014, 18:03

Ca me facilitera les choses! Je le cherchais en sections "Anciennes" :cyp:
Un 3.0l sinon rien...
Autobahn Ficker
Codes de réduction
Nous contacter
Avatar de l’utilisateur
MantaBoy
Technicien
Technicien
 
Messages: 1137
Inscription: 24 Avr 2007, 02:59
Localisation: Au Chateau...
Voiture: brouette
Moto:


Retourner vers CX
Retourner vers Index du forum

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités