Opel Astra TwinTop

Astra | Astra OPC | Astra TwinTop

Opel Astra TwinTop

Message non lupar Rico » 28 Jan 2007, 02:04

Opel Astra TwinTop : déclinaison réussie

Depuis 2000 et le lancement de l’incontournable Peugeot 206 CC, le segment des coupés cabriolets s’est envolé. Ces deux dernières années les ventes ont cru de 30 % dans l’Hexagone. Voyant se présenter le filon, les constructeurs généralistes se sont lancés dans l’aventure avec plus ou moins de réussite. La Renault Mégane CC et la Peugeot 307 CC illustrent ces propos. Alors que la Volkswagen Eos, déclinaison coupé cabriolet de la Golf V, vient tout juste d’apparaître dans les showroom du réseau français, sa plus grande rivale, l’Opel Astra ne lui laisse pas le temps de souffler. Le constructeur allemand a concocté juste avant les "beaux jours" (soyons optimistes) une version découverte de sa berline compacte. Modeste, le constructeur prévoit des ventes à hauteur de 2000 exemplaires pour la première année pleine. Selon nous, cet objectif sera aisément rempli compte tenu des qualités de l’Opel Astra TwinTop.

Image

Esthétiquement, l’Astra Twintop conserve le cachet qui a fait le succès de sa berline, à savoir des lignes tendues, une face avant agressive et d’énormes jantes s’étalant de 16’’ à 18’’. Le toit rétractable en trois parties préserve la ligne du véhicule avec une chute de pavillon harmonieuse, à l’instar d’une Renault Mégane CC par exemple.



Image

Quatre places et un grand coffre

Développé par le fabricant allemand CarTopSystem, également fournisseur de la 307 CC, ce toit rétractable s’escamote en 30 secondes. Son fonctionnement est possible en roulant. Jusqu’à 30 km/h. Dans la pratique le toit de l’Astra Twintop développe une cinématique assez surprenante. Le couvre "capote", sous lequel se cachent des arceaux de sécurité qui se déclenchent en cas de tonneau, déploie deux petites protections en plastique à la façon d’un cran d’arrêt. Sur la version haut de gamme l’ouverture du toit est possible par simple pression de la clé de contact. Idéal pour frimer à la terrasse d’un café. Pour les plus réservés, le bouton d’ouverture du toit se situe au niveau du plafonnier.


Image

En cabriolet l’Astra Twintop dispose d’un volume de chargement (205 litres) dans la moyenne haute de la gamme a égalité avec la Volkswagen Eos (380 litres) et devant les Peugeot 307 CC (204 litres) et Renault Mégane (190 litres).

Image


Avec la Volvo C70, l’Astra Twintop est la seule de sa catégorie à proposer un système de chargement très utile. Baptisé "Easy load", ce système permet par pression d’un simple bouton (rouge) situé dans le coffre, de surélever les trois parties du toit de 25 cm pour charger vos bagages. Ceci bien évidemment en configuration cabriolet. En coupé, l’Astra bénéficie d’un volume de coffre généreux de 440 litres. Soit plus que l’Eos (380 litres) et que la Peugeot 307 CC (350 litres).

L’Opel Astra TwinTop est un vrai cabriolet 4 places avec une habitabilité très satisfaisante. Un adulte de grand gabarit tient aisément grâce à un généreux espace dédié aux jambes.

trois essence et un diesel


Dès son lancement, l’Astra Twintop sera proposée avec quatre motorisations. Trois essence : 1.6 Twinport de 105 ch., 1.8 de 140 ch. et le 2.0 T de 200ch. Et un diesel : 1.9 CDTI 150 ch.
Lors de notre test dans la campagne environnante de Turin, nous avons essayé en primeur le 1.9 CDTI de 150 ch.

1.9 CDTI 150 ch.
La première constatation provient de sa sonorité beaucoup moins prononcée que sur la berline. Quelle agréable surprise, pour les oreilles, de ne plus entendre cogner le bloc diesel (à froid comme à chaud). Son couple de 320 Nm procure un agrément de conduite très appréciable dans les dépassements et à l’attaque sur petites routes. Pied au plancher, la consommation reste faible avec une moyenne de 7,5 litres/100 km relevée durant notre essai. Ce quatre cylindre diesel présent sous le capot de nombreux modèles de la gamme comme le Zafira ou la Vectra délivrent de belles performances. A noter qu’il adopte en série le FAP. En cabriolet, l’Astra Twintop monte très rapidement au-delà de la vitesse autorisée (200 km/h). La boite manuelle à 6 rapports qui l’accompagne est bien guidée, avec peut être un sixième rapport difficile à exploiter.

2.0 T 200 ch.
Le 2.0 T testé par nos soins nous a laissé un avis mitigé. Cette version dégonflée (200 ch.) du quatre cylindre de l’Opel Astra OPC (240 ch.) se montre moins nerveuse que le 2.0 TFSi de la Volkswagen Eos. Les reprises et les accélérations nous ont semblé un peu trop aseptisées et beaucoup moins hargneuses que sur la version OPC. Malgré tout, le 2.0 T distille de belles sensations. Sur l’autoroute qui relie Torino à Genoa, nous avons atteint des vitesses vertigineuses. Environ 250 km/h. Mais la consommation atteint très vite des sommets avec une moyenne de 18 litres/100km en conduite soutenue, relevée durant notre essai.

comportement/confort

Tous les cabriolets sont équipés du châssis renforcé et surbaissé de l’Astra OPC. Ce choix très judicieux, permet à la caisse de conserver une bonne rigidité. Opel propose également en option le châssis IDSplus (880 €) à suspensions pilotées. En pratique l’Astra Twintop réagit sainement à toutes les situations délicates. Le train avant n’est peut-être pas aussi incisif que celui de la Volkswagen Golf V mais sa tenue de route est exemplaire. Opel a même doté son cabriolet d’un contrôle de sous-virage. Les jantes qui s’étalent de 16’’ à 18’’ chaussées de 205 mm à 225 mm de large sont bien présentes pour coller à la route.

Toit rétracté, vitres relevées, l’Opel Astra TwinTop perce le vent sans turbulence notamment grâce à son filet anti-remous qui s’avère très utile. Malheureusement ce dernier est uniquement proposé en option (260 €). En coupé, l’insonorisation de la berline est très réussie contrairement à sa concurrente la Volkswagen Eos. Les bruits d’air sont quasi-inexistants dans l’habitacle.
Image


un prix compétitif



Le nouveau modèle d’Opel sera proposé en deux versions. L’entrée de gamme (Enjoy) comprend de série un équipement pléthorique avec les rétroviseurs extérieurs électriques, 6 airbags, le radar de recul, le régulateur de vitesse, l’ordinateur de bord, la climatisation, le verrouillage centralisé à distance, l’autoradio CD et le volant multifonction.

La version Cosmo, qui devrait représenter le plus gros des ventes propose en plus les jantes alliage 17’’, la sortie d’échappement chromée, la climatisation régulée, le Pack visibilité, etc. Le catalogue des options est également très fourni. Le Pack cuir y (brun) est proposé pour seulement 1000 €. Un argument commercial très intéressant par rapport à la concurrence qui le propose en moyenne pour 1500 €. Les tarifs de l’Opel Astra TwinTop s’étalent de 22 500 € à 28 500 €. Un positionnement très compétitif face à la Volkswagen Eos, dont les prix démarrent à 27 140 €.

Image

L’Opel Astra TwinTop en 12 chiffres clés


Longueur:
4, 47 m

Largeur :
1,76 m

Hauteur :
1,41 m

Empattement :
2,61 m

Diamètre de braquage :
11, 20 m

Volume du coffre :
de 205 à 440 litres

Capacité du réservoir :
52 litres

Consommation mixte
(en l/100 km, selon norme) :
1.9 CDTI : 6,1litres
1.6 Twinport : 7.0 litres


Emissions de CO2 (en g/km) :
1.6Twinport :168
1 .8 :185
2.0 T :228
1.9 CDTI : 165

Poids à vide :
de 1415 kg à 1613 kg

Durée de la garantie :
2 ans

Périodicité entretien :
30 000 km


Opel Astra TwinTop : à retenir, les prix

Opel entre à son tour dans le marché florissant des coupé-cabiolets. La déclinaison cabriolet de la berline Astra est très réussie. Sa prise de poids reste modérée et la modification esthétiques agréable à l’œil. La présence d’un diesel dès la commercialisation, l’arrivée prochaine d’une boîte automatique et son prix réduit, placent l’Astra Twintop comme modèle incontournable à étudier de près au moment de l’achat.

Caradisiac a aimé
La ligne dynamique et actuelle
La cinématique du toit rétractable
L’insonorisation en version coupé
Le couple et la consommation du 1.9 CDTI
L’habitabilité arrière
Le volume de coffre important
Le châssis à suspensions pilotées IDS Plus
Le prix serré
Le catalogue des options divers et pas assassin au niveau des tarifs
Les nombreuses jantes alliage disponibles
L’intérieur cuir beige

Caradisiac a moins apprécié
Le caractère du 2.0 T et sa consommation
La planche de bord triste et sombre
Le freinage qui manque de mordant

La gamme, les prix
Enjoy Cosmo
1.6 Twinport 105 ch. 22 500 €

1.8 Twinport 140 ch. 25 000 €

2.0 T 200 ch. 29 900 €

1.9 CDTI 150 ch. 26 800 € 28 500 €

source : Caradisiac
Avatar de l’utilisateur
Rico
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 9273
Images: 301
Inscription: 15 Jan 2007, 02:32
Localisation: Pelves
Prénom:: Eric
Voiture: Peugeot 508 II
Moto:
Voiture de mes rêves: Aston Martin Vanquish
Musique: Renaud Séchan, Steve Hackett, mike oldfield

Retourner vers Astra
Retourner vers Index du forum

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron