Page 1 sur 1

Aston Martin

Message non luPosté: 05 Avr 2007, 23:50
par Pollux
Un AMour d'automobile
Aston Martin, un nom de tout temps réservé au gotha. Aujourd’hui, la marque britannique cède aux sirènes de la démocratisation, mais avec réserve et distinction!




ImageImage



Ce fabuleux design est signé Henrik Fisker. / Corminboeuf

A 160000 francs le morceau, la petite Aston n’est pas à proprement parler une voiture accessible. Mais quand on s’appelle Aston Martin, ce prix s’apparenterait presque à un élan de générosité Jusqu’à présent, les belles de Newport Pagnell exigeaient plutôt le double.
En fait de positionnement tarifaire, la Vantage s’inscrit à mi-chemin entre une Porsche Carrera S (130 000 francs) et une 911 turbo (200 000 francs), la confrontation avec le produit phare de Stuttgart étant inévitable à ce niveau de gamme. (...)

Compacte mais fidèle
(...) Baptisée V8 Vantage, la petite Aston a été présentée au Salon de Genève 2005, sous des lignes splendides tracées par Henrik Fisker. Mais dans les gènes, la Vantage n’a pas de raison de décevoir, reprenant les bases de la DB9 V12 avec un empattement raccourci (2,60 m au lieu de 2,74). Au passage, la voiture perd aussi ses deux places arrière d’appoint et deux cylindres. La Vantage reprend en fait deux tiers des pièces de sa grande sœur; tout bénéfice pour la maîtrise des coûts.
Le charme opère aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. Les «ailes de cygne» s’ouvrent aisément, légèrement désaxées vers le haut, comme sur la DB9. (...) Dans le cockpit, l’élégance sportive compose avec un design sobre. Les peausseries, étendues jusque sur le tableau de bord, enivrent l’odorat et sont rehaussées de touches métalliques du meilleur aspect. Les sièges soutiennent parfaitement le corps et s’habillent du même cuir splendide, cousu de fil blanc. Les leviers et interrupteurs, à portée de main, respectent la logique de l’ergonomie. Seul bémol dans cette partition harmonieuse, les compteurs tridimensionnels, inspirés de l’horlogerie, deviennent illisibles selon les conditions de luminosité. En revanche, les aiguilles animées en sens opposé des deux instruments principaux font sensation. (...)






ImageImage




Image
Image


(...) Installé de manière très reculée par rapport à l’essieu avant, le V8 4,3 litres atmosphérique délivre 385 ch. Nu sous le capot, ce V8 régale l’œil, laissant les caches en plastique aux allemandes. L’architecture «transaxle» (boîte manuelle à six vitesses attachée à l’essieu arrière) assure une répartition du poids parfaite pour une sportive, de 49% sur les roues avant et 51 à l’arrière. Le moteur démarre à la mode d’aujourd’hui, sur pression d’un bouton. S’il paraît apprivoisé aux premiers tours de roues, il sait aussi rugir au-delà de 4500 tr/min... (...)

le cadaux à l'achat :!: :chaud:
Image

Message non luPosté: 06 Avr 2007, 00:17
par Rico
:love: :bravo: :pote:

j'en veux une !!! :cry:

Message non luPosté: 06 Avr 2007, 09:59
par philmour
:siffle: :siffle: :siffle: Pollux , ce n'est pas bien de faire du mal au Boss comme ça ! son coeur ne va pas tenir :chaud:

Message non luPosté: 06 Avr 2007, 10:32
par Pollux
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

Message non luPosté: 14 Avr 2007, 17:55
par Zaza
Oh ! Quelle Beauté ! :shock: :roule:
Et la mélodie moteur... Quel pied :!: :!: :mad: