voiture à air comprimé, mythe ou réalité ?

Essence, Diesel, GPL et Ethanol - économiser du carburant
Mettez-vous au vert, retrouvez ici les infos sur les véhicules "propres"

voiture à air comprimé, mythe ou réalité ?

Message non lupar philmour » 15 Fév 2007, 14:24

Le groupe MDI, spécialiste français des véhicules et moteurs fonctionnant à l'air comprimé vient de signer un contrat de cession et de licence avec le constructeur Indien TATA MOTORS pour l'application exclusive de leur technologie en Inde. Voici le communiqué de presse officiel http://www.mdi.lu/communique_de_presse.pdf

voici ce que j'ai trouvé sur un site "bio"
Voici la voiture à air comprimé. Elle est déjà là, bien réelle et sera présentée au Salon Marjolaine. C'est un véhicule économique,mais aussi non polluant, et qui va dépolluer. Mais c'est surtout un véhicule qui est le fruit d'un concept technique tout à fait novateur, inventé par Guy NEGRE, un ingénieur qui a fait carrière dans l'industrie pétrolière puis automobile où il a travaillé en Formule 1, on n'a donc pas à faire à un farfelu mais à un vrai pro. D'ailleurs, tous les tests effectués sur cette voiture ont été probants et plusieurs centaines de personnes à ce jour, dans plusieurs pays, l'ont essayé et se sont montrés pleinement satisfaits. Les études et mises au points ont nécessité 7 années de travail d'une équipe de 15 personnes et le dépôt de plus de 20 brevets.

Au départ, l'idée de Guy NEGRE fut d'exploiter cette pratique que connaissent bien les mécanos de voitures de sports qui consiste, pour démarrer les moteurs récalcitrants, à injecter de l'air comprimé dans les cylindres ; l'idée part de là, mais au lieu d'en injecter durant quelques secondes, on injecte l'air comprimé en permanence, et ça marche, ça roule même, et de façon économique et proprement.

Le moteur fonctionne selon un cycle thermodynamique différent des moteurs actuels 4 et 2 temps. Le moteur à Air Comprimé est un moteur à 5 temps et à 3 chambres séparées : 2 chambres cylindriques d'aspiration et d'expansion et 1 chambre sphérique de compression reliée par un injecteur d'air électronique à deux réserves d'air comprimé de 300 litres à 300 bars. Avec ces 3 chambres on a donc les différentes étapes : Aspiration, compression, injection d'air comprimé additionnel, expansion, détente, échappement.

Ainsi, par le jeu du piston, le 1er cylindre va aspirer l'air extérieur à travers un filtre et l'envoyer dans la chambre de compression où, au même moment un jet d'air comprimé est introduit dans cette chambre aussitôt relâché dans le cylindre d'expansion, l'air pousse le 2ème piston qui va actionner la roue du moteur, et c'est parti....

Remarquons que l'on n'utilise pas exclusivement l'air comprimé pour faire rouler le véhicule mais également l'air ambiant que l'on filtre et que l'on rejette plus propre qu'avant. Et c'est justement parce que le moteur aspire cet air extérieur que la réserve d'air comprimé donne au véhicule une autonomie de 10 heures en cycle urbain.

Pour se réapprovisionner en air comprimé ? soit dans une station service, comme un carburant normal (3 minutes de remplissage) soit compresser dans le véhicule lui-même (compresseur électrique à brancher sur le 220 volts).

Le moteur de 35CV permet de rouler jusqu'à 110 km/h avec une autonomie de 200 km en cycle urbain (moyenne de 60 km/h) ; c'est 2 fois plus qu'une voiture électrique ; sans les multiples inconvénients. En cycle urbain la voiture à Air Comprimé est une solution idéale pour les taxis, les voitures de livraisons, la deuxième voiture pour les courses, aller au travail ou mener les enfants à l'école.

La voiture à Air Comprimé est donc un véhicule économique à l'entretien simple et peu coûteux, grâce notamment à la température modérée de fonctionnement du moteur : une vidange tous les 50.000 km avec de l'huile alimentaire (ce qui évite de recycler les huiles). Un véhicule sûr, sécurisé (pas de carburant inflammable, pas de risque d'explosion) et un véhicule 100% écolo qui n'utilise, pour circuler, que l'air que nous respirons. Mieux encore, cet air qu'il absorbe est déjà pollué, mais il "filtre" l'air qui respire et le rejette plus propre qu'il n'est entré. Le véhicule donc ne pollue pas, mais dépollue.

Il existe plusieurs versions de ce véhicule :

1) Le taxi type Londonien avec bagages à l'avant à côté du conducteur et qui transporte 4 passagers assis.
Image Image
2) La camionnette monovolume avec porte coulissante de 450 kg de charge utile.
Image
3) Un Pick-up à 2 portes avec coffre découvert.
Image

Ces 3 modèles couvrent donc l'essentiel des besoins urbains.

Techniquement, le véhicule est prêt. En 2 mois, sans publicité, 200 clients fermes se sont fait inscrire en liste d'attente pour ce type de véhicule.

Le soutien d'un grand nombre d'usagers sera le bienvenu, car cette voiture, les pétroliers n'en veulent pas, les pouvoirs publics non plus car ils perdraient la colossale manne fiscale qu'ils perçoivent sur les carburants pétroliers ; les fabricants de véhicules à essence non plus, évidemment. En fait, une multitude de gens, de sociétés, de financiers...sont contre.

Bientôt, nous allons payer une taxe sur la pollution, une pollution qui de l'Amoco Cadiz à l'Erika pollue nos côtes et nos plages, une pollution pétrolière qui pollue nos villes et génère une foule de maladies. Des prix du pétrole qui ne cessent de monter au détriment des uns pour le plus grand profit des autres.

Au rythme actuel de la consommation, il n'y aura plus de pétrole en 2035, car le parc automobile va doubler (au moins) dans les 10 ans. Au nom du pétrole des conflits et des guerres naissent sur tous les points du globe et ce produit se raréfiant, les conflits seront de plus en plus nombreux. De plus, le coût de la pollution en termes de santé publique, atteint aujourd'hui les sommets et demain, avec l'effet de serre, ce sera la catastrophe.

La pollution industrielle s'ajoute à celle de 6 milliards d'individus qui rejettent du gaz carbonique, à 5 milliards de voitures et de poids lourds qui crachent quotidiennement des oxydes de carbone ; et cette pollution s'accumule au fil des ans. Mais les pressions, les intérêts en jeu, les politiques pensent qu'il est urgent de ne rien faire.
Espérons que tous, rapidement, comprendront où est l'intérêt de l'humanité : sa survie dans de bonnes conditions.

Bonne nouvelle, la ville de Mexico à la recherche d'un moteur silencieux et non polluant, a signé un contrat avec Guy Nègre pour l'acquisition de 5 unités de production. L'objectif est d'équiper la ville de Mexico de 40.000 taxis et de véhicules de livraisons urbains.
A ce jour, 15 usines ont été vendues un peu partout dans le monde (Espagne, Australie, Afrique du Sud, ...)
Le procédé retenu est la mise au point en France d'une usine modèle, une petite usine de proximité (100 personnes maximum) à caractère humain. Guy Nègre travaille à la mise au point d'une usine modèle qui devrait être opérationnelle à Nice dès février 2001. Cinq mois après celle de Barcelone devrait suivre et ensuite les autres.

Dommage que le Salon de l'Auto n'ait pas ouvert ses portes à G. Nègre et que la majorité des grands médias l'aient ignoré, alors que personne plus n'ignore, le gravissime danger de la pollution et les problèmes constants que posent le pétrole.

LES PERFORMANCES TECHNIQUES DE LA VOITURE A AIR COMPRIME
Moteur mono-énergie air comprimé

Cylindrée : 566 cm3
Puissance maxi CH-CEE (KW-CEE) à tr/min : 25 (18,3) à 3500
Couple maxi Kgm-CEE (NM-CEE) à tri/min : 6,3 (61,7) de 800 à 3000
Alimentation : injecteur d'air électronique
Quantité d'huile et vidange : 0,8 litre tous les 50 000 km

Véhicule
Monovolume 5 places (ou 6) avec une porte coulissante coté trottoir

Direction : à crémaillère
Réservoirs : Liner thermoplastique + 300 litres à 300 bars
enroulement filamentaire en fibre de carbone
Dimensions : long. 3,84 m - larg. 1,72 m - haut. : 1,75 m - Poids 700 kg

Équipements spécifiques
Système de récupération d'énergie thermique ambiante.
Système de récupération d'énergie de décélération et de freinage.
Compresseur de remplissage des réserves embarqué
Entraîné par moteur électrique de 5,5 KW
Écran de contrôle des paramètres du véhicule
Climatisation intégrée

Performance

Vitesse maxi : 110 km/h
Autonomie en cycle urbain : environ 10 heures soit 200 km
Autonomie à 60 km/h : 240 km
Temps de recharge d'énergie avec compresseur intégré (sur réseau électrique) environ 4 heures
Temps de recharge d'énergie avec station d'air équipée (par transfert de volume) 2 à 3 minutes.
Codes de réduction
Nous contacter
Vous cherchez une RTA, cliquez ICI
Devis gratuit avec REPARMAX
philmour
Schumi
Schumi
 
Messages: 8465
Images: 74
Inscription: 19 Jan 2007, 23:30
Voiture:
Moto:

Message non lupar Marc » 02 Jan 2008, 22:23

BRAVO !! BRAVO !!


Très belle initiative !!
A vous tous, toujours heureux d'avoir de vos nouvelles.
Merci pour vos commentaires

@+

Marc

Image
Avatar de l’utilisateur
Marc
Schumi
Schumi
 
Messages: 5379
Inscription: 15 Avr 2007, 15:23
Localisation: Québec, Montréal
Voiture: VW Jetta
Moto:


Retourner vers Carburants et Ecologie
Retourner vers Index du forum

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités