Scuderia Bizzarrini Livorno P538 Barchetta

Venez présenter des concept cars...

Scuderia Bizzarrini Livorno P538 Barchetta

Message non lupar philmour » 04 Juin 2008, 12:30

Image

Bizzarrini refait surface en nous présentant sa barchetta. Sous le nom de code P538, ce concept-car retranscrit l’âme du modèle originel des années 60. Clin d’oeil bourré de charme et de vitamines, le roadster italien affiche les qualités d’une supercar. Du carbone à foison et des pièces issues de la compétition, Giotto Bizzarrini a aussi su s’entourer d’une équipe d’élite. Une production d’une centaine d’exemplaires est prévue, mais à un prix encore inconnu.

L’HOMME DE L’OMBRE

Méconnu du commun des mortels, Giotto Bizzarrini est pourtant l’un des hommes les plus importants de l’automobile italienne. Travaillant de 1954 à 1957 sur les châssis Alfa Roméo, il rejoignit Ferrari à la fin de l’année 1957. Ingénieur en chef pendant 5 ans, c’est l’homme qui mit sur roues la mythique Ferrari 250 GTO en 1960, véritable icône de la course automobile à cette époque et même encore aujourd’hui. Il collabora également à la conception de la Testa Rossa.

Image


En 1963, Ferrucio Lamborghini le demande pour réaliser le moteur de la Lamborghini 350 GTV. En parallèle, l’italien continue son parcours en réalisant d’autres véhicules à l’image de la ISO Rivolta GT et la ISO Grifo A3C. En 1964, la Societa Prototipi Bizzarrini voit le jour. Des variantes de sa ISO Grifo A3C sont alors construites, sortant des usines sous les noms de Bizzarrini 5300 GT et 5300 SI Spider. Celles-ci utilisaient des moteurs Corvette, comme d'ailleurs le concept-car d’aujourd’hui. Giotto crée deux ans après une automobile aussi belle qu’une Ferrari. Petite barchetta au design élancé, la Bizzarrini P538 S est restée dans le cœur des Italiens et particulièrement celui de M. Bizzarrini…

Image


UNE EQUIPE DE CHOC

Il y a 8 mois de cela, alors que Cobra International travaillait sur son Arbitrage GT (concept dévoilé en 2006), voilà que M. Bizzarrini les contacte. Le génie italien désirait s’associer pour faire renaître sa P538 de 1966. Sans hésiter et profitant de cette occasion pour travailler avec une telle légende, Cobra International laissa de côté son Arbitrage GT. Pour le design extérieur, Stefan Schultze, designer à la mode fut choisi pour dessiner la Scuderia Bizzarrini, sous l’œil attentif et impitoyable du maître. Devant le croquis final de sa P538, Giotto aurait même dit : « Incroyable. Ce concept illustre exactement mon style et mon caractère, c’est très rare ! » Pour l’habitacle du roadster, c’est l’université de Silapakorn (Thaïlande) fondée en 1943 par l’italien Corrado Feroci qui reçut une invitation. C’est ainsi que le département Design Automobile réalisa l’intérieur de la nouvelle P538.

UNE VOITURE DEJA LEGENDAIRE

Mis à part le nom, le concept-car reprend également le gabarit de l’italienne de 1966, avec une hauteur de caisse très basse, et un arrière très court. L’avant, au design plus contemporain, reprend légèrement les optiques du concept Bizzarini GTS de 2005, lui donnant des airs de Tesla Roadster. Les portes s’ouvrent en élytre, à la manière par exemple de certaines Lamborghini. Elles reprennent d’ailleurs les entrées d’airs de son cousin, l’Arbitrage GT. L’arrière se compose d’une double sortie d'échappement centrale et de grilles en nid d’abeilles. Les feux arrière ronds ainsi que les rondeurs des ailes, rappellent quant à eux l’ancienne P538 de 1966.

Image


Old school aussi, la carrosserie enveloppe les arceaux de sécurité, offrant un souffle supplémentaire de vintage à l’auto. Au centre des deux bosselages, le V8 placé à l’arrière laisse entrevoir les 8 carburateurs. Extrait d’une Corvette Z06, le bloc LS7 transmet ses 505 ch aux roues arrière. La transmission est assurée par une boîte à 6 rapports, la même que celle des Pagani Zonda et Koenigsegg CCX. Les photos laissent entrevoir des étriers de freins Alcon, une référence en compétition automobile.

A l’intérieur le mélange des genres est de rigueur, avec des compteurs ronds chromés d’un côté, et des sièges baquets Recaro de l’autre. Le carbone apparent à l’intérieur rappelle que l’auto est en grande partie composée de ce matériau. Selon Cobra International, le véhicule pèserait seulement entre 1000 kg et 1200 kg.

Image


Si le concept-car sera présenté officiellement le mois prochain, les tests sur le circuit de Nardo débuteraient courant novembre. On parle d’une petite production, 100 modèles en 4 ans selon Kevin Gallahan, patron de Cobra International. Avant d'ajouter « C'est un honneur de travailler avec M. Giotto Bizzarrini et notre équipe s'assurera que la fabrication soit au plus haut niveau. Chaque voiture sera différente et il y aura de grandes surprises sur certaines d’entres elles. Mais vous devrez encore attendre.»
Codes de réduction
Nous contacter
Vous cherchez une RTA, cliquez ICI
Devis gratuit avec REPARMAX
philmour
Schumi
Schumi
 
Messages: 8465
Images: 74
Inscription: 19 Jan 2007, 23:30
Voiture:
Moto:

Message non lupar molodoy » 04 Juin 2008, 21:07

la vache!! :eek: quel est belle :love:
8 carbus moi qui me plein de 2 :cyp:
cela dit 500 poneys pour 1 tonne :siffle:
Codes de réduction
Nous contacter
Vous cherchez une RTA, cliquez ICI
Devis gratuit avec REPARMAX
791
Avatar de l’utilisateur
molodoy
Concessionnaire
Concessionnaire
 
Messages: 3559
Images: 76
Inscription: 13 Jan 2008, 23:27
Localisation: savoie
Prénom:: seb
Ville: proche d'une buvette
Voiture: citroen berlingo
Moto:
Musique: hard rock

Publicité


Retourner vers Concept cars
Retourner vers Index du forum

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron